Call Us Now

514-700-5333

Investir malin : comment vendre sa maison sans agent ?

Serait-ce nuisible pour les ventes de maisons, si les courtiers, agents et autres intermédiaires du secteur immobilier prenaient des vacances permanentes ?

Apparemment non, si l’on en croit de nombreuses études, y compris une enquête de Lapresse.ca, qui estime qu’un québécois sur deux pourrait épargner jusqu’à 8% du montant total de cession de son bien.

Voici quelques astuces pour identifier les étapes essentielles de la vente de maison sans agent, et profiter, vous aussi, d’une cession de propriété sans intermédiaire.

Vendre sa maison sans agent, c’est possible.

Selon le quotidien Toronto Star, un vent de révolte a soufflé il y a peu sur le secteur immobilier canadien, notamment québécois : nombreux sont ceux et celles qui en avaient assez d’entendre leurs courtiers leur égrener une longue liste de conditions à remplir avant de vendre sa maison, en plus de la commission relativement énorme (souvent en milliers de dollars) qu’il faut régler à la fin de la transaction.

Beaucoup de propriétaires ne le savaient peut-être pas, mais il est possible, et facile, de vendre son bien sans agent aujourd’hui. Il existe, sur le marché, des investisseurs offrant le meilleur prix pour chaque propriété ; le tout est de les trouver.

Prendre les bonnes dispositions

Afin de trouver le meilleur investisseur pour son bien, et ensuite le vendre sans agent, il faut prendre les bonnes dispositions.

Il n’est pas nécessaire de dépenser son épargne pour améliorer l’aspect intérieur ou extérieur du bien : le meilleur investisseur pourra acheter le bien tel quel.

Le plus important, c’est de faire sa petite enquête, et de bien distinguer l’acheteur avec qui l’on veut faire affaire.

Selon votre lieu d’habitation, il est possible de trouver des acquéreurs se spécialisant sur tout le Québec, ou se focalisant juste sur une ville, comme Montréal, Québec ou Lévis.

Vente de maison sans courtier : le pourquoi

Céder son bien sans courtier comporte plusieurs avantages.

D’abord, la rapidité de la transaction. Juste une petite enquête et un coup de fil, et voila le processus lancé !

Le bon investisseur peut conclure en aussi peu que trois jours.

Ensuite, l’économie réalisée sur la commission que vous auriez dû verser à l’agent.

Troisièmement, l’assurance de vendre son bien à quelqu’un qui a les moyens et qui ne se défilera pas au dernier moment.

Choisir le bon investisseur

Dans toute vente de bien, c’est le choix de l’acquéreur qui tire l’activité, permettant de conclure le plus vite possible.

La question « comment vendre sa maison sans agence » peut dès lors équivaloir à « comment trouver le bon acquéreur pour sa maison ».

Dans cette quête d’investisseur sérieux, il faut privilégier celui qui a l’habitude de ce genre de transaction, qui peut conclure vite, et qui a les moyens.

Par exemple, il vaut mieux faire affaire avec un investisseur qui achète régulièrement, chaque année, des dizaines de biens similaires au votre, et qui, surtout, connaît bien votre région d’habitation et les tendances du marché y afférentes.

Il faut rappeler qu’il n’y a aucune commission à payer à l’investisseur, puisqu’il connaît déjà la valeur de votre bien et est prêt à l’acquérir en l’état.

Résumé

Vendre sa maison sans agent, c’est non seulement malin, c’est aussi juste et normal.

L’investisseur aguerri saura jauger le potentiel d’une maison ou d’un appartement, et n’aura pas besoin d’ôter une certaine commission du prix final.

Pour céder son bien sans courtier, il faut prendre les bonnes dispositions, trouver le bon investisseur et connaître les avantages qu’une telle vente procure : rapidité de conclusion, économie due à l’absence de commission, et confiance dans les capacités financières de l’acquéreur.

Il faut noter aussi que le bon investisseur pourra toujours offrir le meilleur prix, acheter le bien tel quel, conclure en trois jours maximum et payer le prix comptant (sans commission).

vendre-sa-maison-sans-agent

Remplissez le formulaire afin de débuter